Rejoignez-nous sur

Présentation

La Maison de la Laïcité d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Hypathia, est le lieu de rencontre de celles et ceux qui, dans un esprit indépendant de toute confession, adoptent le libre examen comme méthode de pensée, d’action et optent pour une société plus juste, progressiste et fraternelle dans le respect des différences.

Tout au long de l’année, la Maison de la Laïcité Hypathia propose des conférences, des débats, des soirées ciné-philo, des expositions, des cérémonies laïques, des repas conviviaux après les conférences,…

Les salles de la Maison de la Laïcité Hypathia sont à disposition pour des formations, réunions, ateliers, événements...

Plus de renseignements sur les possibilités et les conditions d’occupation en nous contactant au 010 41 12 03 ou en envoyant un email à secretariat@mlhypathia.be.
 

    Journées du Souvenir Franco-Belge de Court-Saint-Etienne - 22 mai 2015

    Dans le cadre des Journées du Souvenir franco-belge qui se sont déroulées à Court-Saint-Etienne du 21 au 24 mai 2015, une cérémonie interconvictionnelle a été organisée. Ce temps de réflexion comporta les interventions de six convictions différentes (laïque, catholique, protestante, juive, musulmane et bouddhiste) et a visé à promouvoir le vivre ensemble dans un esprit de respect, de tolérance et d’estime mutuels.

    Yolande Mendes da Costa y pris la parole en présentant les valeurs essentielles de la laïcité et l’importance de la paix pour les laïques.

    Cérémonie interconvictionnelle

    Court-St-Etienne, le 22 mai 2015

    "Tout d'abord, merci de m'avoir invitée à prendre la parole à l'occasion de cette cérémonie interconvictionnelle. Merci d'avoir donné la parole à une stéphanoise de longue date, une officiante laïque de cérémonies laïques de parrainage, de mariage et de funérailles.

    Je ne ferai pas un discours historique, ni politique, mais tout simplement, je vous ferai part de ce que les non croyants, les laïques, défendent. Les valeurs que nous souhaitons partager avec toutes les convictions, sont la tolérance et le respect d'autrui. Ceci n'est possible qu'en dialoguant et en échangeant nos convictions. Il faut se connaître pour s'accepter. C'est un préalable qui nous permet de vivre ensemble et de garantir la paix. Cette paix n'est pas toujours recherchée. Essayons de vaincre les tendances extrémistes que nous n'ignorons pas, et surtout de faire face à toutes les violences actuelles.

    Mais l'époque des guerres continuelles n'est plus de mise aujourd'hui. Nous devons nous rendre compte que la société a évolué et que nous sommes des citoyens responsables de nos actes.

    Boris Vian chantait : "Monsieur le président, je ne veux pas faire la guerre, je ne suis pas sur terre pour tuer de pauvres gens. C'est pas pour vous fâcher, il faut que je vous dise, ma décision est prise, ,je m'en vais déserter."

    L'éducation doit être une priorité, le cours de citoyenneté qui se met en place, est un excellent moyen pour sensibiliser les jeunes à leurs droits et devoirs de futurs citoyens actifs et responsables dans une société démocratique.

    Vivre ensemble s'apprend dès le plus jeune âge dans la famille et à l'école, mais aussi tout au long de la vie. Apprendre aux jeunes la non-violence, ni verbale, ni physique.

    Souvenons-nous de Malala, cette pakistanaise, qui est la plus jeune (elle n'a que 17 ans) à avoir été gratifiée du Prix Nobel de la Paix, comme Mandela et le Père Pire. Elle a combattu pour l'éducation des filles et des garçons.

    Cette commémoration permet de mettre en pratique le "vivre ensemble aujourd'hui", défendre la liberté, en particulier la liberté d'expression. C'est par l'exercice des libertés qu'on se libère des préjugés, des contraintes.

    Regrettons que tant de jeunes soient morts au cours de ces guerres (hélas, il y en a encore tous les jours), quoique la mort soit inéluctable et caractéristique de la vie. Elle est inévitable mais pas comme résultat de la guerre. Elle est pour les êtres humains que nous sommes, une source d'enjeu. hélas, ces jeunes qui se sont battus pour notre liberté, n'entendront pas les témoignages émouvants de ce matin.

    Pour que la peur, la haine, le terrorisme et la guerre cessent d'être les moteurs de l'Histoire, nous, les laïques, avons réaffirmé notre attachement :

    - au principe de la séparation des Eglises et de l'Etat,

    - aux valeurs des Lumières,

    - à l'égalité des hommes et des femmes, et

    - au refus de toute discrimination.

    La paix pour les laïques est possible à condition d'être tolérant et de respecter les convictions des autres. Il y a lieu de souligner que la paix est synonyme de "vivre ensemble" quelles que soient les convictions religieuses ou philosophiques de chacun. La paix ne peut s'obtenir que si chacun se conforme aux lois et habitudes du pays accueillant. A Court-St-Etienne, en particulier, nous avons connu une parfaite intégration des Italiens et autres nationalités. Avec leur identité propre, ils se sont ouverts au monde et ne se sont pas repliés sur eux-mêmes.

    C'est dans notre vie quotidienne que nous voulons réaliser notre souhait d'éliminer les guerres et de travailler à la construction d'une société démocratique paisible, ici mais aussi partout ailleurs.

    Je terminerai en disant que chacun peut faire quelque chose pour la paix."

    Yolande Mendes da Costa.

     

    Photos de Emile Peeters

    Date de publication: 
    Mercredi, Mai 27, 2015

    Les activités de la Maison de la Laïcité

    La Maison de la Laïcité d’Ottignies-Louvain-la-Neuve, Hypathia, est le lieu de rencontre de celles et ceux qui, dans un esprit indépendant de toute confession, adoptent le libre examen comme méthode de pensée, d’action et optent pour une société plus juste, progressiste et fraternelle dans le respect des différences.
     
    Tout au long de l’année, la Maison de la Laïcité Hypathia propose des conférences, des débats, des soirées ciné-philo, des expositions, des cérémonies laïques, des repas conviviaux après les conférences,…
     
    Les activités 2014-2015 touchent à leur fin, mais nous vous retrouverons dés le 4 septembre avec une séance d'information et de discussion sur le projet d'un cours d'éducation philosophique dans les écoles, et ensuite le 11 septembre avec notre première soirée Ciné-Philo, avec le film "Les garçons et Guillaume, à table!" suivi d'un débat en présence d'un animateur. 
     
    Pour la rentrée 2015-2016, nous vous proposerons un nouveau rendez-vous mensuel: un club photo, le deuxième samedi matin du mois, pour tout passionné de la photographie qui veut venir échanger, s'améliorer, apprendre et participer à une exposition collective. Si cela vous intéresse, n'hésitez pas à prendre contact!
     
    Un dernier rendez-vous avant l'été: Les Amis de la Morale laïque d'Ottignies-Louvain-la-Neuve et environs organisent un petit-déjeuner-débat, sur le thème « Quel avenir, dans l’enseignement officiel, pour le cours de morale et son contenu ? » le 31/05/2015, à partir de 9 heures pour le petit déjeuner, à  partir de 10 h 30 pour la conférence-débat, leur invité sera Claude Wachtelaer, ancien secrétaire de la Ligue Humaniste européenne. Vous pouvez vous inscrire en appelant le 0479 78 20 73 ou en envoyant un email
     

    Pages